Construction : comment monter un mur en parpaing ?

Construire un mur en parpaing est un projet passionnant, surtout pour un bricoleur. Mais cette tache est loin d’être facile, vous devez être aussi précis qu’un professionnel. C’est la seule et unique manière d’obtenir un mur qui ne s’effrite pas au bout d’un an.

Pour assurer une réalisation réussie qui résistera aux aléas du temps, cet article vous prépare étape par étape à la construction d’un mur en parpaings.

Les outils nécessaires

Vous aurez besoin de :

  • Une quantité suffisante de parpaings.

  • Mortier pour les joints.

  • Corde pour servir de guide.

  • Truelle et une taloche pour manipuler le mortier.

  • Niveau à bulle pour ajuster le positionnement des parpaings.

  • Règle de maçon.

Les étapes à suivre pour monter un mur en parpaings

Pour construire le mur, une ligne de référence doit être tracée sur la fondation. Cela aide à placer ultérieurement les parpaings de manière alignée. Créez une base ou une fondation suffisamment solide (environ 40 cm de large pour des parpaings de 20 cm).

Cet article ne détaille pas le processus de création de la fondation, mais vous devez vous assurer qu’elle est plane et de niveau. Cela vous évitera de placer une épaisse couche de mortier, ce qui affecte énormément la solidité et la résistance du mur.

ÉTAPE 1 : mesurez la longueur du mur

Enfoncez des piquets dans le sol pour marquer le début et la fin du mur et attachez une longueur de corde en nylon entre tous les piquets pour vous donner un guide visuel avec lequel travailler.

Commencez par disposer simplement les parpaings pour le premier rang de votre mur. L’objectif ici est simple : vous déterminez le nombre de parpaings nécessaires pour la taille de mur souhaitée. Lors de la disposition des parpaings, n’oubliez pas de laisser un espace de 15 mm entre chacun d’eux. Ces espaces serviront de joints de mortier. Par conséquent, lors du calcul du nombre de parpaings dont vous aurez besoin pour la couche de base, il est essentiel d’aménager l’espace afin qu’il soit rempli de mortier. Un morceau de contreplaqué de 15 mm d’épaisseur peut vous aider à rendre chaque espace précis et uniforme.

Une fois que vous êtes satisfait de l’ajustement à sec de votre couche de base, tracez une ligne à la craie de chaque côté des parpaings à titre de référence. Ensuite, une fois que vous avez retiré les parpaings de base, vous êtes prêt à commencer sérieusement.

ÉTAPE 2 : préparez le mortier

preparation du mortier construction mur en parpaing

Mélangez le mortier avec les outils de maçonnerie appropriés. Mélanger dans la brouette, selon les instructions du fabricant, puis remblayer la tranchée avec suffisamment de mortier pour niveler le sol.

Lors de la préparation du mortier, faites très attention aux instructions imprimées sur l’emballage. Il n’y a que deux ingrédients : un mélange de mortier et d’eau ; l’astuce consiste à trouver le bon rapport entre les deux.

Après avoir ajouté les deux ingrédients dans une brouette ou un récipient de mélange, mélangez-les à l’aide d’une houe mélangeuse ou d’une perceuse électrique avec un accessoire de mélange de type palette.

Continuez à mélanger jusqu’à l’obtention d’une consistance facile à appliquer à la truelle. Une fois que le mortier est prêt, humidifiez la surface de la semelle avec de l’eau et étalez une couche de mortier de 2 cm d’épaisseur sur la semelle.

Faites des rainures dans la couche de mortier avec la pointe de la truelle en forme de « V » pour répartir uniformément le mortier. Lorsque vous placez les parpaings sur le mortier, cette rainure aide à répartir le mortier uniformément, le forçant sur les bords des parpaings. Le mortier doit être en bon état, mais suffisamment ferme pour supporter le poids du parpaing.

ÉTAPE 3 : posez les parpaings d’angle

Maintenant que vous avez appliqué le lit de mortier sur la base, passez à la pose de la première rangée de parpaings de béton. Appliquez du mortier à l’extrémité intérieure du premier parpaing, puis pressez-le dans le lit du mortier pour créer un joint de 15 mm.

Prenez soin de créer un joint de mortier de 15 mm à sa base. Ne laissez pas le parpaing se déplacer, car il pourrait déloger le mortier et perturber le joint. Cependant, de manière générale, vous n’avez pas besoin d’être prudent lors de la manipulation de parpaings.

Saisissez simplement chacun par les côtés et, en regardant à travers les noyaux creux, déposez le parpaing en position.

Étant donné que le parpaing d’angle définit le niveau vertical et horizontal des parpaings suivants, prenez le temps de vérifier que le premier parpaing est de niveau et aligné correctement.

Une fois que vous êtes satisfait, coupez et enlevez tout excès de mortier. Ensuite, marchez jusqu’à l’extrémité opposée du mur prévu et, en utilisant la même technique qu’auparavant, posez un autre parpaing d’angle. Contrôlez son niveau et son alignement, puis coupez l’excédent de mortier.

Passez maintenant une ficelle de maçon entre les deux parpaings pour vous aider à maintenir un alignement uniforme lorsque vous ajoutez le reste de la rangée.

ÉTAPE 4 : remplissez la première rangée

Avec un parpaing dans chaque coin, votre prochaine étape consiste à remplir le milieu. Étalez le mortier au sol, le long de la corde, en une couche d’environ 2 cm d’épaisseur et dans une longueur d’au moins deux longueurs de parpaings.

Posez un parpaing sur le mortier étalé et collez-le contre la ficelle. À l’aide d’un niveau à bulle, contrôlez les niveaux (horizontal et vertical), si nécessaire, les ajuster en tapotant avec le manche du votre truelle, mais faites-le délicatement.

Continuez à placer les parpaings le long de la ficelle en laissant un espace de 15 mm pour les joints entre eux, en vérifiant à chaque fois le niveau de chacun des parpaings et entre eux. Tous doivent être alignés et à la même hauteur.

Vérifiez que chaque parpaing est de niveau et au ras de son voisin. Si l’un des parpaings n’est pas à la même hauteur que les autres, enlevez-le, mettez du mortier, puis remettez-le en place. Si, pour atteindre l’autre extrémité, la longueur d’un parpaing est trop grande, coupez-le.

Continuez à remplir les espaces entre les parpaings avec du mortier. Servez-vous de la taloche pour limiter le débordement de mortier. Enlevez toujours l’excédent de mortier avec la truelle.

ÉTAPE 5 : élever le mur

Pour commencer le deuxième rang, appliquez un cordon de mortier de 2 cm d’épaisseur le long des bords supérieurs du premier. À chaque extrémité du mur, placez un demi-parpaing. Ces parpaings, plus petits, sont utilisés pour créer un motif de liaison continu qui donne de la résistance au mur.

Une fois que les deux coins sont en place, posez la ficelle comme dans l’étape précédente pour servir de guide. Continuez avec la troisième rangée en faisant comme la première (mortier, parpaings, niveaux, espaces…).

Au fur et à mesure que le mur commence à prendre forme, n’oubliez pas de retourner le mortier de temps en temps. Cela l’aidera à fonctionner plus longtemps. N’oubliez pas non plus que tous les joints de mortier, sous les parpaings et entre les parpaings, doivent avoir une épaisseur de 15 mm.

un mur en parpaing

ÉTAPE 6 : finition

À ce stade, même si le mur semble terminé, il reste encore du travail à faire. Inspecter les joints de mortier. Si vous remarquez des débordements, procédez au lissage.

Pour ce faire, passez la taloche le long de chaque joint, en comprimant et en lissant le mortier, tout en enlevant l’excédent. Procédez d’abord sur les joints horizontaux, puis les joints verticaux. Travailler dans cet ordre permet à l’eau résiduelle de s’écouler librement le long du mur.

Plus d'articles

Revêtement de sol carrelage : comment connaitre le dosage d’une chape maigre ?

Vous avez décidé de vous lancer dans des travaux de rénovation...

Etanchéité des toits : pourquoi et comment utiliser une bande Trapco ?

Vous êtes en plein travaux de rénovation et l'artisan, dont vous...

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

DIY : comment fabriquer et poser un linteau de porte en bois ?

Élément horizontal placé au-dessus des entrées, le linteau est...

Boissons gazeuses : la machine SodaStream est-elle si utile ?

Soda ou eau gazéifiée, les boissons pétillantes sont vraiment...

Comment identifier un arbre grâce à ses feuilles ?

Saviez-vous qu'il est possible d'identifier un arbre grâce à...