Guide pour réaliser un enduit à la chaux sur un mur ancien

Que faire lorsque sa maison est recouverte d’une couche de poussière ou de pollution ? Vous recherchez une solution de rénovation ? Les bâtiments vieillissants ou anciens ont souvent un revêtement en plâtre fissuré ou effrité, mais il est possible de les restaurer sans un gros investissement. Découvrez quelles sont les différentes étapes de la réalisation d’un enduit à la chaux sur un mur ancien.

De quoi avez-vous besoin ?

Il faut des matériaux et un certain nombre d’outils pour réaliser un badigeon de chaux sur un vieux mur. Le choix des matériaux dépend principalement de la surface à traiter. S’il s’agit d’un vieux mur en extérieur, vous utiliserez du mortier et de la chaux. Si la surface est un mur en briques en parfait état, prenez une simple chaux blanche en pâte. Sinon, préférez une chaux hydraulique qui durcira plus vite et protégera mieux des infiltrations d’eau.

Vous avez besoin de :

  • Un couteau à mastic ;
  • Un mixeur ;
  • Un seau ;
  • De la chaux en pâte ou du mortier pour murs extérieurs ;
  • De l’eau (si nécessaire) ;
  • Un trident pour le crépissage des joints entre les briques (si nécessaire) ;
  • Une truelle pour mélanger l’enduit à la chaux ;
  • Une taloche ou une spatule (selon le résultat que vous obtiendrez) ;
  • Un vaporisateur pour mouiller le mur et éviter que la chaux ne sèche trop vite s’il fait chaud ;
  • Un pinceau, un pinceau moyen et un pinceau fin ;
  • Un grattoir pour gratter la surface de l’enduit après séchage ;
  • Une brosse métallique.

Préparation du mur

Tout d’abord, vérifiez l’état de votre mur. L’enduit à la chaux ne peut être appliqué que sur un support propre et sec. Déterminer si votre mur répond à ces deux critères est simple : si vous ne voyez aucune trace de spores ou d’algues, il est suffisamment propre. S’il n’est pas mouillé et ne semble pas humide, il est suffisamment sec.

Si votre mur ne répond pas à ces deux critères, vous devez d’abord utiliser des produits pour le nettoyer et le protéger de l’humidité (et surtout des remontées d’humidité). Pour ce faire, appliquez un produit anti-humidité comme Décoprotect ou Eco Protect sur votre mur à l’aide d’un pinceau. Attendez ensuite quelques jours avant d’appliquer l’enduit à la chaux.

Un enduit à la chaux permet d’améliorer aisément l’aspect d’un vieux mur, tout en renforçant sa durabilité. Cela nécessite un peu de savoir-faire technique et beaucoup de préparation. Nous vous expliquons les étapes à suivre pour réussir un enduit à la chaux.

La première étape consiste à préparer la surface. Les enduits à la chaux sont appliqués sur des murs en bon état, sans fissures ni trous. Il existe trois types d’enduits à la chaux :

  • les enduits de finition à vocation uniquement décorative (sans propriétés spécifiques) ;
  • les enduits pour les murs soumis à des contraintes mécaniques (rez-de-chaussée) ;
  • le matériau de support pour les murs qui étaient revêtus d’un autre type d’enduit.

Une fois que vos murs sont préparés (grattage, ponçage et nettoyage), ils peuvent recevoir l’enduit. Avant de commencer l’application, mélangez l’enduit avec de l’eau jusqu’à obtenir un mélange homogène de la consistance d’un yaourt. Vous pouvez l’appliquer directement à l’aide d’une truelle ou d’un pinceau ou encore d’une machine à enduire. Travaillez rapidement sur les surfaces verticales car le plâtre sèche très vite, en fonction de l’humidité et de la température. L’application doit se faire par couches successives (deux couches minimum). Attendez au moins 24 heures entre deux couches.

Réalisation de l’enduit à la chaux sur un vieux murmur ancien abimé

La réalisation d’un enduit à la chaux sur un vieux mur nécessite de préparer la surface et d’enlever l’ancien plâtre. Pour cela, il faut utiliser un marteau et une visseuse électrique équipée d’un embout grattoir.

Cette opération est pénible mais nécessaire car l’enduit à la chaux n’adhère que sur une surface propre et lisse. Lorsque vous avez retiré l’ancien enduit, nettoyez soigneusement le mur à l’eau. Laissez ensuite sécher avant de poursuivre.

Pour réaliser un enduit à la chaux, vous avez besoin :

  • De chaux éteinte ;
  • De sable ;
  • D’eau.

Vous pouvez acheter la chaux éteinte et le sable dans un magasin de bricolage. Mélangez-les à parts égales et ajoutez de l’eau jusqu’à obtenir une pâte épaisse qui ne tombe pas de la cuillère quand vous la retournez. Cette pâte est appelée « mortier ». Notez que pour un rendu plus esthétique, vous pouvez ajouter des pigments naturels à votre mortier (blanc, rouge, jaune et noir).

Application de la première couche d’enduit à la chaux

Avant de préparer le mortier à base de chaux, mettez des gants et des lunettes de protection. Mélangez la poudre avec de l’eau dans un seau (ajoutez toujours l’eau à la poudre). Versez-le ensuite dans un autre seau contenant de l’eau propre. Mélangez bien jusqu’à obtenir une consistance lisse. Si nécessaire, ajoutez de l’eau ou de la poudre jusqu’à ce que le mortier soit facile à étaler sur la surface. Appliquez ensuite sur l’ensemble du mur à l’aide d’une truelle ou d’une spatule. Commencez par un coin et remontez au fur et à mesure.

Application de la deuxième couche

Vous avez le choix entre appliquer une deuxième couche d’enduit lisse ou d’enduit grossier. Brossez toute la surface à l’aide d’une brosse fine afin d’éliminer tout l’excédent d’enduit et qu’il ne reste plus de poches d’air. Laissez ensuite sécher pendant au moins 10 jours.

La deuxième couche est appliquée de la même manière que la première à l’aide d’une spatule appelée « grattoir ». L’objectif est d’obtenir une surface plane et de combler les fissures qui ont pu apparaître lors du séchage. Cette deuxième couche doit également être appliquée en plusieurs fois et il faut la laisser sécher pendant environ 15 jours.

Enfin, si vous le souhaitez, vous pouvez appliquer une troisième et dernière couche d’enduit à la chaux blanche. Vous devez le diluer dans de l’eau en fonction de la finition choisie : lisse pour un enduit très blanc ou grossier pour un enduit poudreux dit « blanc cassé ».

Séchage et finition du mur

Une fois que l’enduit à la chaux est sec, vous pouvez appliquer une couche de finition si vous le souhaitez. C’est ce qu’on appelle l’« enduit de finition ». Utilisez un enduit de finition lisse mélangé à de l’eau. Appliquez-le sur l’enduit à la chaux dur à l’aide d’une truelle en acier. Enfin, poncez le mur avec du papier de verre (de préférence humide).

Notez que vous devez attendre au moins trois semaines avant d’appliquer la couche de finition. Les temps de séchage varient en fonction des conditions météorologiques et de l’épaisseur de l’enduit à la chaux. Vous pouvez accélérer votre travail en utilisant un chauffage électrique dans la pièce.

Si vous ne voulez pas utiliser une finition fine, il est préférable d’appliquer directement une couche de peinture minérale sur le plâtre brut. Vous pouvez choisir des peintures minérales de plusieurs couleurs ou des pigments naturels terres.

L’application d’un enduit mural à la chaux est un processus à connaître. Une fois qu’il est réalisé, l’effet est souvent remarquable et il peut apporter beaucoup plus de caractère à un vieux bâtiment.

Plus d'articles

Revêtement de sol carrelage : comment connaitre le dosage d’une chape maigre ?

Vous avez décidé de vous lancer dans des travaux de rénovation...

Etanchéité des toits : pourquoi et comment utiliser une bande Trapco ?

Vous êtes en plein travaux de rénovation et l'artisan, dont vous...

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

DIY : comment fabriquer et poser un linteau de porte en bois ?

Élément horizontal placé au-dessus des entrées, le linteau est...

Boissons gazeuses : la machine SodaStream est-elle si utile ?

Soda ou eau gazéifiée, les boissons pétillantes sont vraiment...

Comment identifier un arbre grâce à ses feuilles ?

Saviez-vous qu'il est possible d'identifier un arbre grâce à...