Calathea warscewiczii : comment prendre soin et entretenir sa plante d’intérieur ?

Les plantes vertes sont réputées pour favoriser la détente dans un intérieur. Encore faut-il savoir les faire pousser. C’est pourquoi aujourd’hui, nous allons vous parler de la Calathea Warscewiczii. Vous saurez tout, si vous avez envie de créer chez vous un espace zen.

Les caractéristiques de la Calathea Warscewiczii

Avant de vous parler de comment faire pour que cette plante s’épanouisse dans votre intérieur, il faut la comprendre un peu mieux.

Cette plante d’intérieur atteint en moyenne 1 mètre de hauteur. Elle pousse dans un terreau, avec une exposition proche d’une fenêtre, sans pour autant être à la lumière directe. En effet, même si elle a besoin de lumière, cette plante préfère une ombre modérée. Vous aurez également un feuillage persistant.

Au niveau de la température de la pièce, la Calathea Warscewiczii s’épanouit avec 20 degrés, ce qui est la température normale d’une pièce de vie. Attention, vous ne devez absolument pas la placer proche d’un radiateur, car la chaleur va la dessécher. Vous ne le savez peut-être pas, mais il s’agit d’une plante tropicale. Il lui faut donc de l’humidité. Vous serez donc obligé de l’arroser tous les 3 jours. En été, il est même conseillé d’humidifier son feuillage avec un brumisateur.

Prendre soin de votre Calathea Warscewiczii

Maintenant que vous connaissez les caractéristiques principales de cette plante, nous allons vous expliquer comment en prendre soin.

Pour commencer, il ne faut pas hésiter à la rempoter au moment de votre achat, car bien souvent, le pot du commerce n’est pas assez grand pour que les racines se développent. Achetez donc un pot un peu plus grand et du terreau pour lui permettre de prendre un bon départ. Ensuite, vous pourrez en faire de même tous les 2 ans. À titre d’information, il est préférable de le faire au printemps et toujours dans un pot plus grand que celui dans lequel elle se trouve.

D’ailleurs, il est important que vous vérifiiez que le pot est percé. S’il ne l’est pas, vous devrez le faire, car la Calathea Warscewiczii ne supporte pas d’être dans un terreau qui reste humide. Si vous n’êtes pas vigilant, vous risquez de faire pourrir les racines, et donc de voir votre plante mourir. Nous vous conseillons également de mettre des billes d’argile dans le fond du pot. À défaut, vous pouvez mettre du gravier. Cela va servir à drainer le surplus d’eau dans la soucoupe.

Les maladies de la Calathea Warscewiczii

Il est également important de connaître les maladies susceptibles de toucher cette plante, non seulement pour les détecter, mais surtout pour éviter qu’elle ne soit atteinte.

L’araignée rouge

Le problème avec cette araignée, c’est sa taille. Elle mesure moins de 1 mm. Elle est donc difficile à détecter. En plus, cette petite araignée prend la couleur de la sève qu’elle suce. Elle peut donc être :

  • verte (pâle ou foncée)

  • jaune

  • orange

  • rouge

  • brun

En tout cas, ce qui est certain, c’est que cette araignée apprécie la chaleur sèche. Voilà une seconde raison de ne pas placer votre plante directement derrière une fenêtre. Nous vous rappelons que la Calathea Warscewiczii préfère une exposition indirecte pour s’épanouir.

Si vous prenez l’habitude de vaporiser de l’eau sur votre plante tropicale, cela vous permettra de déceler plus facilement les toiles formées par ces araignées, car elles seront quasiment invisibles sans cela. Vous pouvez également apercevoir des points blancs sur le feuillage de votre Calathea Warscewiczii. Cela peut être également le signe d’une infestation. Les feuilles vont alors se dessécher, tomber et faire mourir la plante.

Sachez également que la vaporisation d’eau qui plaît tant à cette plante est un très bon moyen de lutter contre l’araignée rouge. En effet, comme nous vous l’avons dit, cette dernière aime la chaleur sèche, mais absolument pas l’humidité. C’est donc un moyen efficace, pas cher et facile à mettre en place.

La cochenille

Il s’agit d’un parasite de quelques millimètres. Elle peut posséder une carapace, appartenir à la famille de cochenilles farineuses ou encore à bouclier. Dans le cas de la cochenille farineuse, elle produit également une sorte de duvet blanc, qui ressemble à du coton. Elle va se nourrir de la sève de votre plante et cela va finir par la tuer.

Elle prolifère lorsqu’il fait chaud et humide. Aussi, comme il s’agit d’une plante tropicale, elle est particulièrement sensible à ce parasite, si vous pulvérisez les feuilles régulièrement.

Pour vous débarrasser de la cochenille, vous pouvez nettoyer le feuillage de votre Calathea Warscewiczii avec de la bière, de l’alcool à 90° ou encore de l’eau savonneuse (comme avec le savon noir). Bien entendu, il existe des produits chimiques éradiquant la cochenille, mais c’est toujours mieux de tenter d’abord avec un produit écoresponsable.

Nos conseils d’entretien

Même si la Calathea Warscewiczii est une plante relativement résistante, il faut malgré tout en prendre un minimum soin, sans quoi les feuilles vont avoir tendance à jaunir, voire à tomber. Il y a trois points importants à ne surtout pas négliger.

La terre

La Calathea Warscewiczii est une plante qui nous vient d’Amérique du Sud. Elle a besoin d’humidité pour s’épanouir. Il faudra donc opter pour un mélange de tourbe et de terreau avec également un bon système de drainage. Attention, toutefois, à ne pas saturer la plante avec un trop plein d’eau, ce qui serait néfaste pour elle. Nous vous conseillons d’arroser la plante deux fois par semaine. Si vous constatez le moindre changement de couleur au niveau des feuilles, vous pouvez alors augmenter le nombre d’arrosages. L’essentiel est de toujours maintenir la terre humide.

La lumière

Vous pourriez croire que par son origine, la Calathea Warscewiczii supporte très bien le plein soleil. Eh bien, il n’en est rien. En effet, la plante vit à l’état naturel à l’abri des grands arbres. Préférez en conséquence la lumière filtrée ou indirecte. Elle devrait ainsi se plaire dans une cuisine ou dans une salle de bain.

La température

La Calathea Warscewiczii est une plante qui s’acclimate parfaitement à la température de nos appartements. La température idéale se situe entre 20 et 30 °C. Par contre, la température ne doit surtout pas descendre sous les 15 °C.

Plus d'articles

DIY : comment fabriquer et poser un linteau de porte en bois ?

Élément horizontal placé au-dessus des entrées, le linteau est conçu pour...

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

DIY : comment fabriquer et poser un linteau de porte en bois ?

Élément horizontal placé au-dessus des entrées, le linteau est...

Boissons gazeuses : la machine SodaStream est-elle si utile ?

Soda ou eau gazéifiée, les boissons pétillantes sont vraiment...

Comment identifier un arbre grâce à ses feuilles ?

Saviez-vous qu'il est possible d'identifier un arbre grâce à...