Plan de récolement de fin des travaux : qu’est-ce que c’est ?

Dans tous les projets de construction, des plus petits chantiers aux plus grands, de nombreux plans et dessins sont élaborés. Ils sont réalisés avant, pendant et après les travaux avec pour but respectif d’estimer les dépenses, de réaliser des modifications et d’étudier la conformité aux projets. Si le plan de projet décrit les travaux à réaliser, le plan de récolement intervient à la fin de la construction.

La définition du plan de récolement

D’une façon générale, un plan de récolement est un document détaillé qui fait le point de tous les outils qui ont été utilisés à partir d’un stock. Il situe le rôle de chaque outil ainsi que leur état. Quand il s’agit de chantiers, de travaux de construction ou d’urbanisme, ce document est un point global détaillé dans différentes étapes de la réalisation d’un projet.

Rédigé à la fin des travaux, le plan de récolement expose les réalisations du début jusqu’à l’achèvement des chantiers. Il peut être présenté sous forme de texte, mais la forme la plus adaptée contient également des représentations graphiques qui sont plus expressives. C’est à juste titre que le plan de récolement est défini comme un document graphique qui fait l’inventaire des ouvrages réalisés.

Il s’agit d’un récapitulatif des travaux réalisés en prenant en compte toutes les modifications survenues pendant la construction.

Conçu le plus souvent à la faveur d’un levé topographique, le plan de récolement donne la position exacte de chaque élément du chantier achevé. Tous les matériaux utilisés sont facilement localisés sans avoir à se perdre. Il fait normalement partie des documents à rendre en fin de construction au client ou au futur propriétaire des lieux.

Quelle est l’utilité d’un plan de récolement ?

Les avantages d’un plan de récolement résident dans l’étude de la conformité avec le plan de projet et dans la prise de dispositions sécuritaires en ce qui concerne le chantier.

Le plan de récolement permet de :

  • Maîtriser la localisation de chaque ouvrage et de chaque équipement utilisés ;
  • Confronter les travaux réalisés au plan d’exécution ;
  • Faire le point des modifications survenues en cours de construction ;
  • Établir un géoréférencement précis des ouvrages achevés ;
  • Définir les modalités de sécurité, d’entretien et de maintenance des installations ;
  • Mettre en place les bornes et de faciliter la détection des réseaux enterrés ;
  • Préciser les dimensions des câbles et des canalisations ;
  • Décrire le fonctionnement de l’ouvrage ;
  • Orienter les travaux d’aménagement.

Le plan de récolement fait le point des travaux et permet par d’établir les règles pour profiter au mieux de la construction.

Quels sont les éléments à retrouver dans un plan de récolement ?

Document géographique, le plan de récolement requiert une précision au millimètre près. C’est pour cela qu’il est établi à base d’informations provenant de relevés topographiques. Grâce aux appareils topographiques de précision, chaque équipement est géo-référencé avec des coordonnées à trois chiffres (x, y et z).

Outre la géolocalisation, le plan de récolement comporte une échelle de représentation allant de 1/200 à 1/500 vous permettant de visualiser les ouvrages en taille réelle. Pour faciliter la lecture du document descriptif, le plan de récolement est associé à une légende très détaillée.

Les autres éléments retrouvés dans un plan de récolement sont :

  • Date de réalisation et le type de plan rendu ;
  • Localisation géographique de l’ouvrage achevé ;
  • Nature et la catégorie des travaux réalisés ;
  • Nom de l’entreprise prestataire de service avec son logo et ses coordonnées ;
  • L’auteur du relevé géographique.

Il faut noter que le plan de récolement donne la localisation des outils même les plus insignifiants à vos yeux : arroseurs, vannes à clapet, électrovannes, etc.

plan construction

Qui peut réaliser un plan de récolement ?

Nécessitant précision et rigueur, le plan de récolement est l’affaire de spécialistes. Sa réalisation nécessite le plus souvent le concours de plusieurs professionnels dans le domaine de la construction et de l’urbanisme tels que le géomètre, le topographe ou le cartographe. Le topographe ou le géomètre se chargent d’établir les relevés géoréférencés des chaque ouvrage.

Le prestataire de service peut lui-même ou engager des dessinateurs pour assurer les représentations graphiques des travaux réalisés. En dehors du géomètre topographe, l’architecte peut également établir un plan de récolement ainsi qu’un bureau d’études du constructeur de maison.

En quoi consiste la réalisation d’un plan de récolement ?

La rédaction d’un plan de récolement ne débute qu’à la fin des travaux de construction. Il recense des informations précises sur l’emplacement de chaque compartiment de l’ouvrage.

Toutes les modifications et tous les réaménagements du plan d’exécution y sont notifiés dans un paragraphe particulier. À partir des relevés géographiques, des dessinateurs schématisent les travaux réalisés en étant le plus près possible de la réalité.

Les conditions d’utilisation du plan de récolement

Par la mine d’informations qu’il constitue, le plan de récolement est un document de décision en matière de sécurité de l’ouvrage et de ses utilisateurs. Ainsi, le plan de récolement est indispensable pour maîtriser la disposition des câbles, canalisations en gros des réseaux enterrés. Il peut être établi également dans le cadre de gros ouvrages.

Le réseau et son plan de récolement

Le réseau d’un ouvrage de construction regroupe tous les éléments du réseau électrique, du réseau d’assainissement et du réseau d’eau.

Le plan de récolement du réseau doit donner des informations sur les points suivants :

  • Diamètre et le type des canalisations ;
  • Vannes de sectionnement ;
  • Appareils hydrauliques ;
  • Câblages ;
  • Tuyauterie pour l’alimentation en eau potable ;
  • Gestion des eaux usées et pluviales.

Le plan de récolement donne non seulement les données géo-référencées du réseau, mais décrit aussi ses différentes composantes. En cas de problème électrique ou en alimentation en eau potable, il suffit de consulter le plan de récolement du réseau pour identifier la source du dysfonctionnement.

Le plan de récolement des gros ouvrages

Les travaux publics, les infrastructures du génie civil, la construction d’entreprises de l’État font aussi l’objet de plan de récolement. Ce plan prend en compte chaque étape des travaux afin de produire un document le plus détaillé possible. Cette description porte sur la fondation, le coffrage, le ferraillage.

Qu’elle soit superficielle, profonde ou spéciale, la fondation est le socle de tout ouvrage. Si l’ouvrage doit pouvoir résister aux intempéries de la nature (vents violents, la pluie, glissements de terrain, etc), la fondation est l’élément le plus important. C’est sur elle que se construit toute la partie visible de l’ouvrage. Sa description doit faire partie du plan de récolement pour savoir les dispositions à prendre.

D’installation provisoire, le coffrage, qu’il soit en bois ou en métal, participe à l’aspect et à la solidité d’une construction. Le matériel utilisé et la technique adoptée doivent être décrites dans le plan de récolement.

Comme son nom l’indique, le ferraillage recoupe tous les matériaux métalliques qui participent à la solidité d’une construction. Le type, le nombre et l’emplacement de chaque élément du ferraillage sont à préciser dans le plan de récolement.

plan sur ordinateur

Quelles sont les différentes présentations du récolement ?

La rédaction d’un plan de récolement est avant tout numérique. Vous avez la possibilité de l’avoir en version papier ou sous forme de fichier numérique. Si le choix vous est permis, il est prudent d’opter pour les deux versions.

Si par contre, un seul choix s’impose à vous, la version numérique est l’idéale puisque vous pouvez l’imprimer sous forme de papier et surtout le sauvegarder dans votre bibliothèque en ligne.

Il est important de souligner que le plan de récolement se présente en trois copies : une pour l’établissement d’un certificat de conformité au plan de projet à déposer auprès des autorités compétentes. Une autre copie pour le client demandeur de service et la dernière copie est conservée par le prestataire.

Résumé fidèle détaillé des travaux réalisés, le plan de récolement se rédige à la fin d’un chantier pour étudier la conformité des installations au projet de construction, mais également dans le but d’établir des mesures de sécurité.

Plus d'articles

Optez pour la rénovation durable avec Jennifer Bertin

La rénovation durable est un concept qui permet de maîtriser l’impact...

Rénovation : guide pour monter une cloison en BA13

Souhaitez-vous démarrer des travaux de rénovation dans votre appartement ? Vous pouvez...

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Optez pour la rénovation durable avec Jennifer Bertin

La rénovation durable est un concept qui permet de...

Matelas Nocturnal : des matelas vraiment haut de gamme ?

Nocturnal est l’une des grands distributeurs des produits sommiers....

Rénovation : guide pour monter une cloison en BA13

Souhaitez-vous démarrer des travaux de rénovation dans votre appartement ?...