Combien bien appliquer du crépi intérieur pour habiller un mur ?

Une construction sans aucun crépissage est à l’image d’une maison sans toiture. Dès les premiers orages, elle subit les assauts et les flots de l’eau. Sans le crépi intérieur, votre demeure manque d’attrait et serait comparable à la Chapelle Sixtine sans ses atouts décoratifs ; d’aspect robuste à l’extérieur mais sans aucun intérêt, sans les vitraux, les tableaux de maîtres et la fresque du plafond. Le crépissage intérieur joue un rôle qui n’est plus à démontrer en bâtiment.

A l’extérieur, le crépissage forme une carapace protectrice de votre construction face aux aléas de l’environnement et la météo. Mais, à l’intérieur, c’est une toute autre histoire. Il participe à rehausser votre déco interne selon l’état de votre bâtiment et sans que vous ayez à apporter grand-chose car le crépi donne déjà une très jolie touche. Tout part du type de bâtiment en effet. Il est ensuite question de choix du genre de crépi qu’il faut et de votre goût soit pour rester en mode vintage, classique ou dans l’air du temps. L’aspect de votre intérieur ne sera certainement pas le même avec un bon crépissage, si vous suiviez quelques principes de bases.

Crépissage intérieur : nouvelle construction ou rénovation ?

A tort ou à raison, le crépi est souvent considéré comme un revêtement mural à l’image de la peinture, du papier peint, de la laque… Ce n’est certainement pas le cas ! Nonobstant les qualités décoratives qu’on reconnait aux variétés industrielles de crépis, la fonction première à laquelle ils sont destinés est de renforcer la structure d’un mur contre des aléas divers. Si en intérieur, on en apprécie le côté attractif, ce sera l’aspect imperméabilisant qui sera prioritairement recherché en extérieur. Afin de mieux réussir son crépissage intérieur, il faut tout d’abord savoir choisir le crépi en tenant compte d’un certain nombre de paramètres.

Supposons que vous envisagiez de crépir vos surfaces de mur intérieur. Selon vous, quelles sont les questions que vous devriez vous poser ?

En effet, vous devriez vous poser 2 questions essentielles :

  • Quel est l’état actuel de mon mur à crépir ?
  • Pour quel type de crépi intérieur opter en fonction de mon mur ?

Il est tout aussi évident de penser au budget qu’il faudra et s’il y a lieu de faire appel à un professionnel ou non. En suivant cette démarche, vous avez toutes les chances de mieux réussir votre projet.

Alors vous aurez à choisir entre 3 types essentiels de crépis convenables pour votre intérieur.

  • Le crépi mortier (à base de sable + ciment + eau)
  • Le crépi à base de plâtre comme le stuc et le staff
  • Le crépi écologique à base d’argile ou de chaux

Le crépissage intérieur d’une nouvelle construction

Vous avez lancé un nouveau projet de construction et désormais vous êtes à la phase de crépissage intérieur, que faire ? Vous avez un doute par rapport au type de crépi à appliquer. Libre cours à vous quant au choix entre le mortier, le crépi à base de plâtre ou le crépi écologique.

Cependant, le crépi mortier est le meilleur choix pour une nouvelle construction pour 3 bonnes raisons.

  • Il rehausse l’épaisseur du mur et augmente sa résistance aux chocs physiques ;
  • Il résiste agréablement aux dégradations et à l’usure avec le temps ;
  • Il permet l’adhérence de tous types de revêtements y compris avec les autres formes de crépis.

La rénovation d’un crépi interieur

Pourquoi rénover son crépi intérieur ? Pour des raisons de détérioration ou pour des raisons esthétiques.. Tout dépend de l’étendue des dégâts ou de vos ambitions de métamorphose de votre déco. Quoi qu’il en soit, le crépi à base de plâtre reste adéquat que vous projetiez de décaper l’ancien crépi ou non. Le stuc comme crépi à appliquer sur les murs intérieurs et le staff pour le plafond semble être une bonne alliance par exemple. Toutefois, vous pouvez prendre parti pour un crépi avec des matières plus écologiques aussi.

Astuces de professionnel pour un crépissage intérieur réussi

L’aspect de vos murs intérieurs vous rebute-t-il ? Si vous êtes un brin bricoleur, eh bien vous êtes à l’endroit parfait ! Redonnez vous-même l’éclat des premiers jours à votre demeure ou faites appel à un professionnel pour rafraichir votre crépi intérieur. Dans le cas où vous décidez de le faire par vous-même, mettez-y du cœur et de la détermination pour avoir des résultats de finition comparables à ceux d’un artisan spécialisé.

Quels sont les outils dont vous aurez besoin ?

outils pour faire du crépis intérieur

Il est évident que pour arriver à bien appliquer votre crépi vous devez disposer du même outillage tel un professionnel. Voici une liste des matériaux avec laquelle vous pouvez vous munir :

  • Une brosse en fer pour décrasser votre surface ;
  • Un chiffon pour nettoyer ;
  • Une taloche pour le prélèvement du crépi ;
  • Une truelle pour l’étalage ;
  • Un rouleau à fibre synthétique pour donner l’effet désiré ;
  • Une spatule ou un couteau de peintre pour racler ou pour boucher les trous ;
  • Du papier de verre pour poncer au besoin ;
  • Un rouleau adhésif pour protéger certaines installations ou surfaces ;
  • Un escabeau ou une échelle ;
  • Un film plastique ou une bâche de protection pour le sol ;
  • Des équipements de protection individuelle pour votre sécurité.

Quels matériaux pour une finition pro ?

Par-delà les outils, il sera nécessaire de vous procurer d’autres matériaux qui permettront une bonne adhérence à votre mur intérieur.

  • Sous-couche de fixation ;
  • Mastic ;
  • Enduit de réparation ;
  • Crépi ;
  • Une solution à base de cristaux de soude (si éventuellement le mur est plutôt sale)

Préparez la surface et appliquez le crépi

Voulez-vous poser votre crépi intérieur comme un spécialiste ? La première étape consiste à bien apprêter la surface à travailler. Au préalable, recouvrez le sol à l’aide de bâche et cachez ensuite avec du ruban adhésif, du papier et ou du plastique les prises, interrupteurs et autres. Ensuite, commencez par frotter vigoureusement la surface de votre mur avec la brosse en fer afin d’en ôter la salissure. Au besoin, commencez le frottage avec la solution de cristaux de soude diluée dans de l’eau. Après la précédente étape, rincez à l’eau et laissez sécher. Vous pouvez maintenant appliquer du mastic ou de l’enduit pour bouchez les trous, les fissures et autres malfaçons.

Avant de passer à l’application du crépi, pensez à mettre la sous-couche de fixation puisque c’est elle qui favorisera l’adhérence du crépi à votre mur. Finissez par appliquer une fine couche de votre crépi prêt pour emploi en prenant soin de commencer par le haut. Veillez à maintenir lors de l’application, une orientation en arc de cercle. Passez et repassez votre truelle chargée de crépi. De préférence, travaillez en fonction d’un métrage carrée afin d’obtenir une harmonie au fur et à mesure. Quand vous sentez l’apparition de traces lors du passage de votre truelle, songez à la rincer avec de l’eau et continuez ainsi l’opération jusqu’à avoir fini votre surface.

3 erreurs à ne pas commettre en crépissage intérieur

Avant de vous lancer dans un projet de rénovation en couvrant votre intérieur de crépi de toute nature, songez à respecter ces quelques règles basiques.

Il s’agit de conseils destinés pour vous au sujet de votre mur, du temps et concernant les directives d’usage du crépi intérieur.

  • Le crépi intérieur, c’est : < pas l’un sans l’autre>. Ça ne sert à rien d’appliquer en interne du crépi sur un mur alors qu’il n’est pas crépi à l’extérieur. Ça relève de l’absurde !
  • Le non-respect des conditions météo peut agir négativement sur votre travail. Pour de bons résultats, respecter une température comprise entre 5 et 30° Celsius est requis ;
  • Le non- respect des instructions du fabricant quant à l’usage du crépi prêt pour emploi pourrait fausser votre travail.

Plus d'articles

DIY : comment fabriquer et poser un linteau de porte en bois ?

Élément horizontal placé au-dessus des entrées, le linteau est conçu pour...

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

DIY : comment fabriquer et poser un linteau de porte en bois ?

Élément horizontal placé au-dessus des entrées, le linteau est...

Boissons gazeuses : la machine SodaStream est-elle si utile ?

Soda ou eau gazéifiée, les boissons pétillantes sont vraiment...

Comment identifier un arbre grâce à ses feuilles ?

Saviez-vous qu'il est possible d'identifier un arbre grâce à...